Actualités

Les données de santé : une cible pour les hackers

Les organismes de santé rapportent régulièrement des fuites d'informations mais elles sont plus souvent dues à un mauvais usage de la part des employés qu'à de la malveillance.

Un exemple avec des généralistes qui communiquent via des messageries internet non sécurisées ou encore les écrans d'ordinateurs laissés allumés et sans surveillance pendant la pause des infirmières à l'hôpital. L'expansion des objets médicaux connectés représente également un risque supplémentaire dans le futur pour out ce qui concerne la gestion et la protection des données de santé de tout un chacun. Il est donc essentiel de ne pas confier ses données de santé à n'importe qui.